Que cherchez-vous?

Un livre de bébé à sa couleur

Un livre de bébé à sa couleur

Ahhh!! Le fameux livre de bébé! Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais, si oui, ce dernier relève plus du rêve que de la réalité! À mon premier enfant, j’ai acheté un beau livre à compléter. J’ai rempli à la perfection les deux premières pages. La vie avec un bébé étant ce qu’elle est, j’ai ensuite pris quelques notes à gauche et à droite en me promettant de les recopier lorsque j’aurais un peu de temps. (Ha! Ha! Elle est bien bonne celle-là!) J’ai bien essayé, une fois ou deux, mais ouvrir le livre ne faisait que me remettre le nez devant ma propre incompétence. Oups, je n’avais pas noté la date de la première dent. Un trou béant dans le carnet de bébé! Mon fils s’en remettrait-il? C’est ainsi qu’avec le temps, j’ai complètement abdiqué. Tellement, en fait, que je n’ai même pas acheté de livre de bébé pour ma deuxième.

Pourtant, il y a en a, des trucs que j’aurais vraiment voulu noter. Des petits mots d’enfants qui nous font vraiment sourire. Comme la première fois où j’ai mis une robe à ma fille et que mon grand m’a dit que « je l’avais bien emballée ». Et se fier sur la seule mémoire d’une maman en manque de sommeil pour conserver ces souvenirs, ce n’est pas l’idée du siècle. 

Voilà que Chaque Jour Compte arrive à la rescousse avec ses magnifiques étampes de suivi de grossesse et de première année de bébé. Tout de suite, je me suis mise à rêver à un livre à mon goût.  Avec « pas-de-trous » dedans! Je me suis donc procuré ces deux ensembles avec un petit cahier picoté et je me suis amusée…

Le gros avantage d’un cahier qu’on crée de toutes pièces, c’est qu’il s’adapte parfaitement au temps dont on dispose et que sa forme peut évoluer selon la nôtre. On a pris connaissance de la grossesse tardivement? Le premier trimestre est difficile? On peut résumer le tout en une seule page! On va alors à l’essentiel : un suivi des symptômes, une petite liste de magasinage et quelques dates importantes (par exemple : la première fois où j’ai entendu ton petit cœur, la première échographie, la date prévue d’accouchement). Quelques minutes suffisent, et le tour est joué!

Lorsqu’on prend le dessus sur les symptômes du premier trimestre et si on dispose de plus de temps, on peut facilement y aller avec une page par semaine. C’est tellement long, une grossesse, vers la fin!!! On y note seulement quelques détails, et personne ne voit ce qu’on a omis! Ces notes constitueront assurément un magnifique souvenir pour maman et pour bébé à venir. J’aime particulièrement l’étampe pour le suivi des suppléments, que j’avais toujours tellement peur d’oublier!

Une fois que bébé est né, le carnet de grossesse se transforme tout naturellement en carnet de suivi de bébé. Ah! Les premiers jours! Tellement de nouveautés! Tellement d’inquiétudes! Tant de choses à noter! Une page par jour, ce n’est pas de trop pour faire un suivi des boires et des couches.. Mais il ne faut surtout pas oublier d’écrire les petits détails dont on souhaite se rappeler. Je trouve que l’étampe « mon moment préféré » est un incontournable pour ne pas oublier de noter tous ces instants qui font fondre notre cœur.

Graduellement, on peut passer d’une page par jour à une page par semaine, puis à une page par mois. On adapte selon le temps dont on dispose mais surtout, selon nos besoins. Le but est de garder ça simple pour persévérer. On aura ainsi un magnifique souvenir à transmettre à notre bébé! 

 

De mon côté, c’est terminé les bébés. J’avoue avoir eu un pincement au cœur quand je me suis mise à créer mon carnet de bébé dans un cahier picoté. Qu’à cela ne tienne, j’ai rapidement réalisé que je tenais entre les mains le cadeau parfait pour les futures mamans de mon entourage…

Article écrit par Mélanie Rioux

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Aucun commentaire
Laisser un commentaire