Que cherchez-vous?

Histoire de Chaque jour compte | le planificateur créatif

Histoire de Chaque jour compte | le planificateur créatif

Série de billets / 5e anniversaire du planificateur créatif Chaque jour compte 

Voici le tout premier planificateur Chaque jour compte : l’édition 2016!

Pendant les premières années d’existence, le planificateur était vendu en période de précommande pendant quelques semaines. Aucun inventaire, tout était produit à la demande (comme la très grande majorité de ce qu’on propose encore sur la boutique aujourd’hui).

Comme je travaillais comme graphiste à mon compte, Chaque jour compte, c’était mon projet personnel, mon espace 100% libre de création. Je m’étais fixée comme objectif d’en vendre 50 pour pouvoir partager principalement ma passion avec d’autres …. et j’en ai finalement vendu 3 fois plus!

Au tout début, il n’y avait que la grande version horizontale. Je tenais à offrir quelque chose en français, qui se distinguait de tout ce qu’on retrouvait sur le marché : pages à personnaliser, grille de semaine différente, ajout d’illustrations, défis inspirants à relever.

J’ai d’abord choisi le papier. Après en avoir testé une vingtaine, j’étais certaine de mon choix. Tous mes crayons et feutres adoraient sa texture soyeuse et épaisse. Enfin du papier qui absorbait toute ma créativité sans transpercer! Mon imprimeur n’arrivait pas à croire que j’allais choisir ce papier si haut de gamme pour en faire un agenda. Pourtant, c’est la meilleure décision que j’ai prise au départ, la signature exceptionnelle de Chaque jour compte!

Pour limiter les frais de conception et pouvoir produire en temps réel, j’avais choisi un couverture brute en carton recyclé. Je commandais de grandes grandes feuilles de carton qu’on coupait selon la demande. Mon fournisseur brûlait ensuite le logo sur le carton (oui oui, ça sentait même le brûlé!).

Évidement, à ce moment là, le manque de fonds m’empêchait de payer des illustratrices professionnelles pour ajouter une touche créative au planificateur. J’avais donc pris mon courage à deux mains (et combattu autant que possible le syndrome de l’imposteur) pour illustrer les 52 dessins hebdomadaires. J’y avais mis beaucoup d’amour!!

J’étais toujours inspirée à relever des défis. Ils m’incitaient à sortir de la routine et de ma zone de confort dans la vie. Ce fut donc tout naturel d’inclure à chaque semaine du planificateur 3 défis : vie créative, thème photo et listographie.

Quand je regarde cette photo de moi, je constate surtout l’innocence qui m’habitait alors.

Clairement, je n’avais AUCUNE idée dans quoi je venais d’embarquer! Mais c’est ça la beauté. Prendre des risques, sortir de sa zone de confort et sauter à fonds dans une aventure pour grandir, peu importe la façon. Je vois aussi toute ma joie et ma fierté d’avoir mené ce beau projet personnel à terme et qu’il ait suscité un bel intérêt en cours de route. Mission accomplie! Une étincelle était née pour la suite des choses, j’avais plein d’idées en tête!

Rapidement, Chaque jour compte est entré dans vos maisons et la création du groupe d’échanges CJC m’a permis de pouvoir écouter vos commentaires et suggestions pour améliorer ma proposition au fil de années. Au fond de moi, mon rêve ultime était de pouvoir consacrer 100% de mon temps à CJC rapidement. Pourtant, bâtir une entreprise saine et rentable était très loin de mes compétences et semblait si inaccessible pour moi.

Puis, par hasard, je suis tombée sur une vidéo expliquant le concept de Kevin Kelly – How to gain 1000 true fans –

Cette vidéo m’a démontré qu’il n’est pas nécessaire de voir SI GRAND pour construire une petite entreprise. On peut y aller tout à fait graduellement et se concentrer à répondre aux besoins d’un groupe au lieu de vouloir conquérir la planète. Voilà une option qui ressemblait beaucoup plus à mes valeurs et objectifs.

5 ans plus tard, je vous confirme que c’était une très bonne piste 

Lire d’autres billets de la série 5e anniversaire

 

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail
Aucun commentaire
Laisser un commentaire