Que cherchez-vous?

Amélie Martel – L’illustratrice du mois de juillet

Amelie_Martel2

Amélie Martel – L’illustratrice du mois de juillet

Les illustrations présentées par Amélie Martel,  l’illustratrice du mois de juillet du planificateur créatif 2021, nous transporte à notre plus grand bonheur dans un univers estival avec ses petits fruits et ses paniers de paille ! Dans l’entrevue qui suit, vous aurez l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la personne derrière Amélie Martel et sur ce qui l’inspire au quotidien.

Photosrondes_illustratrices_AmélieMartelQui est Amélie Martel?

Amélie Martel a travaillé en tant que designer graphique quelques années avant de réaliser son rêve de devenir illustratrice. Cest en travaillant chez Souris mini quelle plonge dans lunivers de lillustration textile en créant des collections plus colorées les unes que les autres. Lappel de lentrepreneuriat la mené à travailler avec diverses compagnies dici comme ReitmansOraki, Demain Demain, Roche Papier Ciseau, EcoWrap, etc. Tout en exploitant son talent de designer graphique, elle crée des jeux de société avec Jeux Face4 et illustre lunivers transmédias de For Heroes Only, le PKBeans Explorers’ Club.

Elle travaille présentement sur son premier livre jeunesse dont elle est lauteure et lillustratrice tout en participant à de plus en plus de projets se rapprochant de son style personnel. Cest une machine à idées enthousiasmée par tout ce quelle va pouvoir créer dans lavenir. 

5 questions pour mieux la connaître!

Avez-vous un médium préféré ou des matériaux de prédilection pour vos créations ?

J’adore le travail à la main. Voir les erreurs, les imperfections qui donnent une vraie personnalité aux oeuvres des artistes; Les coups de crayons, la texture de l’aquarelle mélangé à la gouache et aux crayons de bois!

Amelie_Martel1

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

La nature, le plein air, les animaux. C’est ce qu’il y a de plus beau et c’est une source d’inspiration infini!

À quoi ressemble votre environnement de travail ?

Un atelier lumineux envahi de plantes et de murs parsemés d’illustrations, de croquis, de tests de couleurs collés aux washi tapes. Et mes quatre toutous chiens Mila, Kal-El, Chloé et Mikko, qui m’accompagnent toute la journée!

Amelie_Martel3

Quelles sont les personnes ou les événements qui ont influencé votre parcours artistique?

En sortant de l’université, je travaillais en tant que designer graphique dans un agence à Montréal. Comme tout artiste, j’avais le syndrome de l’imposteur puissance mille mais je rêvais de dessiner toute la journée. Ma soeur, Marie-Michèle, est définitivement la raison pour laquelle j’y suis parvenue aujourd’hui. Si ce n’avait été de ses encouragements répétés et de ses coups de pieds dans mon derrière, je ne serais jamais rendue où je suis aujourd’hui. C’est elle qui m’a poussé à appliquer comme illustratrice chez Souris Mini alors que je n’avais AUCUN pré-requis et un portfolio que je trouvais bien maigre. Finalement, Paule, la directrice artistique, a vu un talent en moi et j’ai eu l’emploi. J’y ai travaillé deux ans et Paule m’a appris tout sur le monde du textile.

Finalement, l’appel de l’entrepreneuriat était trop puissant et j’ai fait le saut en tant que travailleur autonome. Mais BAM! J’ai frappé un mur: j’avais le talent mais je ne savais aucunement comment trouver des clients, combien charger, comment négocier, comment faire de la comptabilité. Alors j’ai travaillé avec Stéphanie Forgues qui m’a appris beaucoup sur moi-même et comment réussir à être une artiste rentable. C’est un parcours avec des hauts et des bas, mais je voulais être illustratrice et réussir à en faire mon métier à temps plein sans manger que des « ramens ». Aujourd’hui je peux dire mission accomplie en partie grâce aux personnes dont je me suis entourée, et c’est une grande fierté.

Amelie_Martel4

 

Plusieurs personnes disent n’avoir aucun talent en dessin tout en ayant l’envie de se lancer. Quels conseils leur donneriez-vous?

L’illustration n’est pas différente des autres disciplines: ça prend de la pratique et du temps! Des essais, des erreurs, de nouvelles tentatives. Découvrir de nouveaux médiums, de nouvelles techniques, s’informer, s’inspirer. Et surtout, ne pas arrêter en ce disant qu’on est pas bon et qu’on y arrivera jamais! Dessiner à tous les jours, un peu et un peu plus, travailler les muscles de nos mains et de nos bras jusqu’au jour où, enfin, on fait quelque chose qu’on aime et qu’on est fière.

AmelieMartel_illustratricedumoisdejuillet2021

Pour suivre Amélie sur les réseaux sociaux : Facebook | Instagram | Site Web | Behance

 

 

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail
Aucun commentaire
Laisser un commentaire